Les pommes de terre sont toxiques

Publié par

20180605_211117

Cette semaine fut triste: nous avons perdu Caramel, notre petit lapin. Nous l’avions depuis Pâques. Juju l’avait reçu parce qu’elle avait un beau bulletin ( depuis ses résultats scolaires ont chuté mais ça, c’est une autre histoire). Caramel était encore un bébé. Il était apprivoisé et très affectueux. C’est quand il a cessé de venir vers nous que j’ai remarqué que quelque chose ne tournait pas rond mais j’ai d’abord cru que Caramel était indisposé par la chaleur.

Pendant la journée, il restait dans sa cage mais le soir, nous le laissions courir dans la cuisine. Il était curieux et explorateur. C’est ainsi qu’il est tombé sur le sac de patates stockées sous la petite table du micro-ondes. Il en a grignoté quelques unes. Comme je ne pouvais plus les cuisiner, j’ai mis les pommes de terre entamées dans sa cage pour qu’il finisse de les manger. Et c’est ainsi que j’ai ( involontairement ) tué Caramel.

J’ignorais qu’à partir de 30gr par kilo de l’animal, les pommes de terre crues  sont toxiques pour les lapins. Notre bébé pesait tout juste un kilo. Les germes contiennent le plus de toxines. Les pommes de terre crues ou leurs épluchures sont également à proscrire pour d’autres animaux, notamment les chèvres et les poules. Je m’en suis voulue de ne pas m’être mieux renseignée. Chez Tom&Co, on vous vend juste le lapin, pas le mode d’emploi.

Quand nous l’avons reçu en avril, il était enrhumé et a commencé à respirer avec difficulté. Je l’ai emmené chez le vétérinaire de nos chats et au bout de quelques jours, Caramel était retapé. La seconde fois, nous avons eu moins de chance.

Caramel avait mangé les pommes de terre dans la nuit de samedi à dimanche. Le dimanche, il était « bizarre », immobile comme une statue. Quand nous avons ouvert sa cage le dimanche soir, il n’est pas sorti. Quand nous l’avons déposé sur le sol de la cuisine, il est allé se réfugier sous l’armoire, au lieu de gambader vers nous comme à son habitude. Nous avons pensé qu’il souffrait de la chaleur et nous l’avons laissé tranquille.

Lundi matin, j’ai remarqué qu’il n’avait pas touché à sa nourriture depuis la veille et, plus inquiétant encore, le niveau de l’eau n’avait pas baissé. J’ai pris rendez-vous chez la vétérinaire qui avait déjà vu Caramel en avril et nous y sommes allés le soir même. Ce fut ma deuxième erreur, en plus d’avoir donné les patates à Caramel. Cette vétérinaire voit surtout des chiens et des chats ( et rarement des lapins). La piqûre de cortisone a fait plus de mal que de bien. La veterinaire n’a rien pu faire pour éliminer les toxines et ne nous a pas conseillé de nous adresser à une clinique ou un vétérinaire spécialisé. Elle aurait dû nous référer.

Dans le cabinet, Caramel a commencé à manifester les premiers troubles neurologiques. Au soir, son arrière-train était paralysé. Mardi matin, il n’arrivait plus à bouger ses pattes avant. J’ai retéléphoné à la vétérinaire qui a conseillé l’euthanasie mais je n’ai pas pu m’y résoudre. Nous avons continué à lui donner à boire à la seringue.

J’ai cherché une clinique vétérinaire spécialisée NAC et nous avons été à la consultation en urgence mardi soir dans l’espoir de sauver Caramel. Le pauvre était très mal en point. Il convulsait et était en hypothermie. La vétérinaire nous a laissé peu d’espoir ( si nous étions venus 24h plus tôt, on aurait pu évacuer les toxines de la pomme de terre et le sauver; je m’en suis voulue d’avoir perdu 24h à cause de la 1ère vétérinaire).

Nous avons voulu tenter le tout pour le tout. Caramel a été mis sous perfusion et couché sur un tapis chauffant avec une bouillotte. Nous lui avons dit aurevoir en espérant qu’il survive.  Il est malheureusement décédé pendant la nuit à la clinique vétérinaire  car son état était déjà trop avancé. Mercredi après-midi,  nous avons été rechercher sa dépouille et nous l’avons enterré au jardin. La terre était dure et Juju m’a amené plusieurs seaux d’eau pour que je puisse creuser la tombe de Caramel. RIP. Pardonne-moi Caramel, j’espère que ton agonie ne fut pas trop douloureuse.

 

Les 2 leçons que l’on peut tirer de la mort de Caramel:

1. Ne jamais laisser de pommes de terre dans la pièce où se promène votre lapin et ne jamais lui donner de pommes de terre crues.

2. En cas de problèmes de santé de votre lapin, allez immédiatement consulter un vétérinaire spécialisé NAC, ne perdez pas de temps chez le vétérinaire des chiens et des chats.

 

4 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s