Bio ou pas bio?

Publié par

J’étais souvent passée devant le magasin bio de ma commune mais jamais rentrée car je ne suis pas entièrement convaincue de sa supériorité. Le bio était la religion de ma mère. Elle ne mangeait que les légumes du jardin et les oeufs de nos poules ( et les poules en question). Elle recueillait la sève des bouleaux et allait acheter la gelée royale directement chez l’apiculteur du village. Avant d’aller à l’université, je n’avais jamais mangé de « plat préparé », ni de pizza ailleurs qu’au restaurant. Ma mère ne jurait que par le « fait maison », le pollen et la levure de bière. Elle est morte d’un cancer du foie il y a 22 ans.

Mon père a beaucoup forcé sur la boisson et continue de fumer son paquet par jour. Il a 78 ans et vit toujours, quoiqu’en mauvaise santé. Une alimentation bio et une vie saine ne sont donc pas un gage de longévité, du moins dans ma propre famille. De même que négliger sa santé et son alimentation n’entraîne pas automatiquement une mort prématurée. Mais même si le bio n’est pas une panacée, ce n’est pas une raison pour s’empoisonner au glyfosate.

Hier pour la première fois, j’ai poussé la porte de Bi OK et effectué quelques achats. J’ai été séduite par le vaste choix de yaourts au soja ( mes deux filles ont dû mal à digérer les produits laitiers). J’ai acheté quelques légumes mais je n’étais pas disposée à payer 9€45 pour une petite barquette de fraises cueillies dans la région.

20180515_185629-1
Mes achats chez Bi OK 

Et vous, vous croyez au bio? Et surtout, êtes-vous prêts à payer plus cher pour ses vertus réelles ou supposées ?

7 comments

  1. Oui, je crois au bio, sans en faire une obsession.
    Mais je crois aussi qu’une bonne constitution va plus nous éloigner de la mort que notre alimentation.
    Mais… d’un point de vue « global », les pesticides et tous ces emballages en plastique (entre autres) font mourir notre planète, je pense à mes enfants et petits-enfants, et pour eux je veux vivre d’une façon raisonnable.
    Le bio est plus cher, c’est justifié, mais j’ai remarqué qu’aller dans les magasins bio m’empêche d’acheter plein de trucs inutiles que j’achèterais peut-être dans un supermarché…
    Pour info, au Delhaize à Incourt j’ai acheté il y a une semaine de délicieuses fraises qui n’avaient pas le label bio, mais qui avaient été cultivées sans pesticides dans la région. Coût: 4,95 €.
    Les légumes bio contiennent à mon avis moins d’eau que les autres, le goût est donc plus prononcé. Je remarque cela surtout quand je mange des chicons.
    Voilà voilà pourquoi je consomme (essentiellement) bio!
    Biz,
    lulu

    J'aime

  2. L’alimentation bio n’est pas un médicament , elle n’est pas censée faire vivre plus longtemps. Le bio est un mode de production sans pesticide et plus respectueux de l’environnement (éviter l’épuisement du sol, veiller au bien être des animaux…). L’absence de pesticide ou d’antibiotiques chez les animaux provoque plus de pertes pour le producteur et un travail d’entretien supplémentaire, ce qui explique ne prix plus élevé. Manger bio ne va jamais garantir une meilleure santé , mais c’est déjà une manière de réduire les produits chimiques que l’on ingere chaque jour. Je pense donc qu’il n’y a pas question de croire ou ne pas croire au bio, ce n’est pas une religion mais plutôt la décision d’adopter un mode de vie moins impactant pour la planète tout en empoisonnant un peu moins notre corps.

    J'aime

  3. 9.45 EUROS? Punaise c’est vraiment pas donné! Perso mon papa était agriculteur donc le bio j’y crois moyen moyen (voir moyen moins). J’ai déjà acheté bio quand il n’y avait que ça mais je n’en prendrai pas pour le plaisir. Maintenant que ça ait des effets positifs sur la santé c’est possible, je ne peux rien en dire 🙂

    J'aime

  4. ,et si on voyait plus large que l’aspect sante?
    Manger bio c est pour respecter un peu plus notre pauvre terre qui va très mal finir si on continue comme ça. On est en train de tuer la vie du sol ,les insectes et les oiseaux à coup de pesticides,et on est en train de tuer nos océans et ses habitants à coup de plastiques.
    Perso je ne mange pas bio ,en vrac,et local pour ma santé, mais plus pour essayer de garder ce qu’ Il Reste encore de beaux sur cette terre!

    J'aime

    1. J’avoue que j’avais juste réfléchi aux bienfaits éventuels pour ma famille, pas au sauvetage de la planète. Mais c’est vrai que c’est également à prendre en compte.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s